Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 10:00
 
 
photo jeanne
    P1170422-001.JPG
 
 
il a neigé cette nuit ou la nuit d’avant
ou une autre nuit ou toutes les nuits où je dormais
un rayon de soleil a traversé ma paupière
s’est appuyé sur ma rétine
a dilaté ma pupille bleue
j’ai  ouvert un œil doucement puis l’autre
je sortais d’un long sommeil
 combien d’années 
trois   quatre   sept 
j’ai rêvé pendant cette longue nuit
j’ai rêvé des plages
de cette île déserte pleine d’oiseaux               j’y vivais 
un long rêve tranquille  d’eau   de chants   de vent
de soleils couchants
j’ai voyagé de traces en traces
jusqu’à aujourd’hui              où je suis
un espace confiné            une caverne
des peintures  aux parois
formes étranges d’hommes d’animaux  de mers
je m’ébroue des brins de glace s’éparpillent éclatent
dehors la neige  éblouissante bleutée se déroule à perte de vue
pas d’arbre     pas de chant d’oiseaux
                           que du silence chanté par le vent
plus loin  un vallonnement   une feuille rousse racornie danse vole se pose et recommence
d’où vient-elle
de si loin qu’elle ne saurait le dire
mille vents l’on portée
mille tourbillons    mille musiques              elle est là
je m’étire            je m’allonge               je grandis
je sors             je prends la feuille
mais il ne reste dans mes mains qu’une poussière d’automne

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Gérard 23/06/2013 22:24

Je reviens du ciel bleu...et retrouve le gris du ciel de chez moi, heureusement que ton bleu est là même avec cette touche de tristesse

jeanne 24/06/2013 06:16



le bleu est ancré à l'encre bleue !!!!! :o)))


alors le gris ne fait que passer



ulysse 23/06/2013 12:02

Oui j'ai vu aussi la neige, elle était bleue !

jeanne 24/06/2013 06:17



sourire !!!bien sûr qu'elle est bleue


qui dit le contraire ?



lutine 23/06/2013 09:51

poésie d'hier ou automnale comme si les rayons du soleil étaient prisonniers ailleurs

jeanne 24/06/2013 06:18



dans l'histoire ils l'étaient ...



fred 22/06/2013 18:48

Les voyages immobiles sont souvent ceux qui nous amènent au large de nous mêmes, dans des contrées inexplorées que l'inconscient pourtant connait mot à mot, traces après traces.......

jeanne 24/06/2013 06:20



on découvre encore et encore


parfois ce qui semblait oublié


 résurgence


passe une belle semaine



tilk 21/06/2013 23:48

j'ai encore du mal à lire ...ah ah ah .
besos mi amiga
tilk

jeanne 24/06/2013 06:20



ok ok je sais ce que je dois faire !!!!!



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche