Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 18:16

 

 

 

 

1-P1170178-copie-1.JPG 

l’odeur mouillée et douce du lilas l’avait surprise en sortant 

la route sous la pluie elle aimait

Cassis n’était pas si loin, une heure tranquille dans sa bulle

Elle avait envie d’aller le voir curieuse après toutes ces années

ils étaient si jeunes

lui parlerait-elle ?

elle verrait elle ne prévoyait rien

la salle était pleine l’estrade en place sous la lumière

un groupe jouait de la musique brésilienne,

la mer était  grise

elle se sentait calme

il était là répondant parfois hésitant parfois troublé

aux deux hommes qui lui posaient des questions sur son passé

 sur ses livres

elle l’avait reconnu immédiatement dans                                                                           l’embrasure de la porte

il répondait parfois avec humour parfois ému sur un passé lointain  qui les avait marqué et qui encore aujourd’hui  posait plein de questions

il était clair

non il n’était pas désenchanté

elle avait  aimé qu’il ne le soit pas

elle ne l’était pas non plus

cet engagement  les avait emmené si loin 

au moment des débats elle a posé une question

sur un endroit précis qu’eux seuls pouvait connaître

il avait sourit

ils s étaient vu  à la fin du débat

une tendresse résiduelle au fond des yeux

puis elle avait repris la route

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Edmée De Xhavée 12/05/2013 09:09

Je l'ai relu. J'y ai encore trouvé quelque chose que je n'y avais pas lu la première fois.Si tu savais comme ça me touche...

jeanne 12/05/2013 11:09



alors j'en suis heureuse


les mots des autres sont souvent là


quand ils nous touchent


pour se faire souvenir



françoisedu80 11/05/2013 12:51

Bonjour Jeanne ,

Deux mots me restent là , dans la gorge
Tendresse résiduelle..

tout est dit ,dans ce parcours de vie
dans cet instant de respiration commune ,
avec l'ouverture délicate de la porte dérobée
celle là-bas ...occultée derrière la double rangée de cils
Fragrance sucrée des lilas , trouble tenace en geyser récurrent
le film est arrêté ,pose , respiration
émotion ...
La vie continue ...dans les méandres de la côte !

(je viens de vagabonder sur tes mots , malgré mes absences
j e ne t'oublie pas , suis entre le gris & bleu )
mon blog vient d'être chamboulé

Je t'embrasse

jeanne 12/05/2013 11:08



chère françoise


je t'ai envoyé un mail


un petit instant


une parenthèse venue de loin


je t'embrasse fort


qui embaume les embruns



Henri-Pierre 09/05/2013 19:51

Les lilas et leur parfum de souvenirs...

jeanne 12/05/2013 11:07



oui tu sais quand l'odeur te prend à la sortie de chez toi


 



fred 08/05/2013 18:38

je te souhaite un bon week end à rallonge!

jeanne 12/05/2013 11:04



la ralonge se termine !!


bonne semaine alors



ulysse 06/05/2013 15:01

Cette odeur de lilas m'imprègne encore !!

jeanne 12/05/2013 11:02



oui elle était si forte


la pluie....



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche