Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 08:12

photo jeanne

1-DSC 0180-001                                   

je suis à terre

pas blessé

pas endormi

je suis bien 

je suis où je dois être

par terre

c’est un matin d’automne

la chaleur encore douce me laisse vivre

                                       je vis

ne venez pas dans un mois

dans une semaine

je serai mort

il ne restera de moi

                                        pour le vent

que mes ailes azurés

là   j’ai encore    la force   le courage de voler

le vent m’emportera

                                     je volerai 

pas très loin

à quelques mètres du sol

vers les grappes de fleurs de mon arbre bleu

arbre à papillons

fleurs sucrées au miel

                                       je volerai encore

vol léger

                                       je volerai

je prendrai une dernière fois

la douceur            du vent           du soleil

 une ultime fois

puis gavé de pollen je tomberai au sol

doucement

dans un dernier battement d'ailes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Quichottine 24/11/2012 18:02

La pluie ici aussi... mais la terre a toujours besoin d'eau...

jeanne 03/12/2012 07:48



surtout dans mon sud


belle journée belle



Quichottine 24/11/2012 16:33

Émouvant poème... et quelle beauté dans ces vers !

J'ai aimé beaucoup, suivre ton petit papillon bleu... jusqu'à ce dernier battement d'ailes.

Passe une douce soirée.

jeanne 24/11/2012 17:33



merci quichottine pour ces mots qui me touchent


ailles de papillon


belle soirée aussi


ici c'est la pluie



Pavan Kaul 24/11/2012 15:40

Beautifully captured tones & textures!

jeanne 24/11/2012 17:34



thank Pavan Kaul thank



Arielle 23/11/2012 18:42

tu es né chenille et tu retourneras chenille. Ne pleure pas joli papillon !

bonne soirée à toi
arielle

jeanne 24/11/2012 17:39



il ne pleure pas


c'est sa destinée


la notre aussi !!!


merci Arielle



renaud 23/11/2012 17:00

Bien joli texte, chère Jeanne.
Pour perpétuer l'éphémère vie des papillons je ramasse la dépouille de ceux que je
trouve à terre, je frotte leurs ailes sur un noeud plat et j'en fais un noeud papillon
aux multiples couleurs que je conserve et que je complète au fur et à mesure de mes
découvertes.Bises.renaud.

jeanne 24/11/2012 17:39



c'est une jolie histoire


vraie ?


bises et belle soirée



thami 23/11/2012 12:55

Superbe poème qui dit la fin inéluctable! Mais ce qui me rassure c'est qu'il ne va pas partir le ventre rongé par la faim...
Bonne journée lumineuse et chal-heureuse!

jeanne 24/11/2012 17:40



non repus


mais mort bientôt


belle fin de journée thamlitié !!!



tilk 22/11/2012 23:56

superbe...besos mi amiga
tilk

jeanne 24/11/2012 17:40



merci cher tilk


besos



lutine 22/11/2012 10:17

l'éphémère qui part dans un rêve en attendant quelques autres nuits de sommeil jusqu'à l'instant de renaître

jeanne 24/11/2012 17:42



oui l'éphémère


nous sommes aussi ces papillons


pensants :::


renaîtrons nous?



Gérard Méry 21/11/2012 22:57

La bleutitude du papillon

jeanne 24/11/2012 17:45



oui et des ses ailes



françoisedu80 21/11/2012 22:51

Bonjour Jeanne ,
Pourquoi ce papillon d'azur ,celui qui batifole
dans les airs ,en courses folles
a perdu son grain de folie ...
son énergie ...
en se jetant tête la première ,vers les buddléias
drôgue sucrée, perfusion illusoire dans les rêves
de paradis artificiels
Aquilon vite pousse moi sur l'oreiller de la belle au bois dormant !
Je t'embrasse

jeanne 24/11/2012 17:46



c'est la fin


la grande fin


il le sait lui intiment


dernier repas dans les fleurs


et go west !!


je t'embrasse !



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche