Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 septembre 2011 1 26 /09 /septembre /2011 17:57

 


                                           photo jeanne

P1140925-copie-1 

je ne le connaissais que de nom, 

quelques morceaux entendus ici et là

le film retrace sa courte vie il a 39 ans quand il meurt aux usa, d’une pneumonie

ce film est  un bonheur

le voir vivre

le voir jouer

l’écouter

l’entendre

 immence appétit de vie 

 

« passionné génial amoureux de la vie et des femmes, michel pétrucciani était tout cela à la fois

mais il a surtout prouvé que l’homme pouvait surmonter la fatalité.

atteint  de la maladie des os de verre qui limita sa croissance,

pétrucciani a toujours refusé de se complaire dans la souffrance

porté par un insatiable appétit de vivre et par le jazz qui l’habitait.

grâce à des témoignages drôles et émouvants et à des images d’archives souvent inédites

michael radford évoque le parcours d’un artiste hors du commun qui voulait seulement

« marcher sur la plage avec une femme à ses côtés »

 

« les gens ne comprennent pas qu’il n’est pas nécessaire de mesurer 1.80 m

pour être humain

ce qui importe c’est ce qu’il y a dans sa tête et dans son corps.

et surtout dans son âme »

 ces mots là sont à lui

 de lui

 

son père est musicien il baigne dans la musique et il est doué

le film le présente avec ses compagnes, 

émotion quand l’une d’entre elle

une belle femme navajo

le porte jusqu’à son piano

 belles images aussi avec des jazz man aux usa

il éclate bonheur et musique

rien de triste

ce film est une ode à la vie à la différence

émouvant et pugnace 

il faut le voir jouer

 les os de ses doigts étant plus légers, ils courent sur le clavier

à la vitesse d’ailes de libellules

sur daylymotion « take a train » nous emmène loin bien loin

 belle découverte 

aux éclats de vie dans cette salle obscure

 

 

 

 

 

 

 sakitxt-2c8b4

           

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Joël Fauré 28/09/2011 14:41


Cet homme avait la beauté de son âme. Et les femmes (qu'il adorait) ne s'y sont pas trompées : elles l'ont adoré pareillement !
Pour être un peu "léger" et rester dans ce domaine, j'ai lu dans une critique (bonne) du film qu'il "était bien pourvu par la nature".
Je te suis, tu le sais, ma chère Jeanne, même si je m'absente parfois sous les sapins de mon enfance...


jeanne 28/09/2011 15:40



oui joel c'est ça


son âme qu'il faisait vivre


il le dit lui mm aussi


 suisvons nous alors


 



françoisedu80 28/09/2011 10:07


Bonjour Jeanne ,
Je te sens emportée divinement sur les arpèges
et la fabuleuse dexterité de Pétrucciani
il avait une manière bien à lui *d'entrer * dans sa
musique et de faire partager son enthousiasme
je l'ai entendu s'exprimer plusieurs fois dans des
rdv radio , il débordait de vitalité et d'envies
ce qui prouve que le talent ,le vrai est toujours admiré
lui avait des doigts d'or ,une légéreté pour caresser
l'Ebène ou l'Ivoire , une passion qui sonne encore au coeur .
Je t'embrasse , le ciel est merveilleusement bleu ...


jeanne 28/09/2011 15:39



oui françoise


un joueur un musicien qui savait faire vivre 10000000000 volts à ses doigts


immences et magnifiques


j'ai plongé dans cette musique


dans ce bout de vie


je t'embrasse aubade !!!!



Pavan Kaul 28/09/2011 07:16


Beautifully captured and reproduced!


jeanne 28/09/2011 15:37



merci Pavan Kaul


just reproduced !!


 



tilk 27/09/2011 23:51


c'est vrai que c'etait un exemple....
besos
tilk


jeanne 28/09/2011 15:37



hors du commun


voilà


besos



mel-and-tof 27/09/2011 23:11


Bonsoir ma douce Jeanne
Tu as tellement bien su developper le film que tu me donnes envie de le voir ou d'acheter le livre
Me voilà de retour sur la toile et heureuse de retrouver tous mes amis
Je te souhaite ma puce une bonne soirée et gros bisous
Méline


jeanne 28/09/2011 15:36



bonsoir chère Méline


heureuse de te voir


je vais passer


un peu prise actuellement, mais tjs là


belle journée je t'embrasse



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche