Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2011 7 20 /02 /février /2011 14:09

 P1130676

J’ai 25 ans, non 30 … non…

Qu’est ce que je croyais ?

Qu’est-ce que j’allais chercher ?

Encore une de mes recherches stupides, idiotes.

Je regardais en arrière une fois encore une fois une fois de plus .

Quand donc je me transformerai-je en statue de sel ? quand ? quand ? Que cesse  cette quête….

Le vide m’avait absorbé dès le chemin, sur la route. Ce vide que je reconnaissais.

Par moment des effluves de shalimar me rassuraient montant de mon chemisier

à chaque changement de vitesse

La circulation dense à cette heure ne m’empêchait pas le remue méninges, l’inquiétude sourde

La grande tour était habitée, je l’avais vue se monter, étage après étage, si haute

belle oui

 mais elle me gâchait la vue, ma vue de Marseille

Le point culminant  quand j’arrivais là, sur la longue passerelle, n’était plus notre dame de la garde, mais ce palais de verre et d’acier, cette tour prétentieuse qui touchait au ciel.

Impudique elle  découvrait ses entrailles, des humains s’agitaient,  bras et jambes, des fourmis que de ma bulle je ne comprenais pas,

que je n’avais pas envie de comprendre ;

Je chercherai la route en arrivant à la pointe rouge

Je demanderai

Même la route avait changé

N’y avait-il que moi qui cherchais ?

J’écoutais « bonjour tristesse »

Je me souvenais vaguement du dénouement 

J’avais lu ce livre il y a si longtemps

Quand j’étais ….

 justement….

 

 

12 02 2011

 

 

 

  • photo jeanne
  • toujours otages photo 1291920309287-1-0-215x144

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

françoisedu80 24/02/2011 01:46


Bonjour Jeanne ,
Sagan dort sur une étagère , j'ai oublié l'intrigue ,j'ai oublié le style ,pourtant je l'ai dévoré ,installé,à la Proust sur mes oreillers ,me déléctant des images de Normandie de langueurs de
jeunesse nantie ,mais moi ou étais-je ? dans la candeur de mes joues rondes,dans l'aspiration à ce monde si beau à mes yeux , je n'ai rien vu passer non plus, disparaitre quelques murs décrépis ,
des volets écaillés,un jardin ...cimenté , irais-je m'assoir à coté d'une gargouille de ma cathédrale en guettant l'archange Gabriel , pas envie de bouger sur ma rosace les couleurs sont toujours
aussi belles et vives avec un secret des waideurs , non tu ne connais pas pourtant il est bleu , bleu ..couleur du ciel , couleur de vie , couleur de demain .
Oh , Jeanne on s'en pose des questions , non on ne se retourne pas !
Je t'embrasse .


jeanne 24/02/2011 15:37



Bonsoir françois


oui nous étions jeunes !! sans doute le somme nous toujours


"jeunes et larges d'épaules" comme dirait lavilliers !! bleu couleur dhier de demain oui de toujours


si nous nous retournons pas le passé, et je ne veux pas l'oublier, puisque mon présent est fait de ces bribes d'hier


on se pose moins de questions ???


allez go west !!


je t'embrasse, et que j'aime tes mots



Bonjour Mmel-and-tof 23/02/2011 20:34


Bonsoir ma petite chérie
Après une journée printanière la grisaille a repris ses droits
Une bonne soirée ma doouce avec de gros bisous
Méline


jeanne 24/02/2011 15:43



chère chère Méline


ici c'est toujours le mistral


froid, mais soleil


j'espère que ta journée se passe bien


je t'embrasse



Chantal_Tootsie 23/02/2011 18:59


des épingles à linge de couleur avec du linge qui sèche au doux soleil du printemps
et la vie est là tranquille et simple


jeanne 23/02/2011 19:01



Chantal


oui, la vie peut être simple


douce


et elle l'est


mais ce soir là était un retour important vers le passé


mais tout va bien



MurielAngel 23/02/2011 17:57


Voilà toute un écris de lecture agréable , que j'ai eu un très grand plaisir de lire.
Pour répondre à ta question ma petite jeanne je garde les deux.
Unblog et fermer .
je reste sur over-blog.
bisous et a plus tard.


jeanne 23/02/2011 19:02



ok je passerai


sur over-blog


à plus bien sûr


bises



Quichottine 23/02/2011 10:36


D'autres mots, une autre approche.
Mais j'aime beaucoup.

Bonjour tristesse... un livre qui m'émeut chaque fois que je le lis.

Je ne sais pas ce que sera la suite de cette route... mais si je peux, je la lirai.

Douce journée à toi.


jeanne 23/02/2011 19:04



Quichottine


c'etait des retrouvailles avec mon passé


et j'écoutais ce livre


oui émotion


ce sera une autre route , je ne sais pas


merci pour tes mots, j'aime


belle soirée



Petit Louis 23/02/2011 09:20


Sur la route ...
entre Shalimar et Shéhérazade
mon coeur balance, balance ...


jeanne 23/02/2011 19:05



sourire


oui je comprends


deux figures de légende !!!!



Joël Fauré 22/02/2011 23:23


J'aime beaucoup ce texte. Je ne sais pourquoi les mots qui parlent de route, qui évoquent des road-movies me touchent, me "transportent". Et sous ta plume, ils se revêtissent d'une agréable
langueur...
P.S. : Et puis, j'en "pince' pour la photo ! (Bon, je sais, elle était facile, celle-là !...)


jeanne 23/02/2011 19:05



Joel


oui fastoch !!


mais ta présence est toujours plaisir


 



f 22/02/2011 16:44


on voit bien..." Ulysse " que tout n 'est pas aussi " simple " et que les frontières entre passé,présent et futur ne sont pas si bien définies que cette phrase définitive en guise de ton
commentaire ;même cette présentation sur ton blog semble te...contredire un peu non ?

" véritable Eldorado histo-gastro-géolo-graphique où, au cours des ages, la main de l'homme (sans oublier celle de sa compagne !!) a griffonné sur des paysages somptueux et sauvages des villages et
monuments qui sont autant de machines à remonter le temps... "


Bonjour Mmel-and-tof 22/02/2011 16:28


Bonsoir ma précieuse amie
Nous avons eu aujourd’hui un grand soleil une vraie journée printanière
Je viens te souhaiter une excellente soirée
Gros bisous
Méline


jeanne 22/02/2011 20:43



Bonsoir chère Méline


merci ici le mistral se lève, et s'il y a du soleil


ça fait froid


bonne soirée


je t'embrasse



ulysse 22/02/2011 16:14


la recherche du temps passé conduit à une impasse, et le futur est un abîme .Le présent est le seul chemin qu'il faut suivre...


jeanne 22/02/2011 20:44



cher ulysse


le présent se teinte du passé


forcemment et oui bien sûr à l'avenir



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche