Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 janvier 2010 6 30 /01 /janvier /2010 13:23

  

  P1120411-copie-1

 


elle pouvait scruter le ciel

toute une journée
 

s’y brûler
 
entendre la nuit arriver

            avec ses pas d’étoiles
 

            au bord des mots
 

            au  bord du vide
 

elle craignait les bruits métalliques
 

les cliquetis froids
 

des drisses sur les mats
 

qui agaçaient ses oreilles
 

           elle avait cet amour des espaces
 

           elle aurait voulu être dans l’image
 

muette patiente
 

                                              attendre le jour
 

                                              sans peur sans fantôme
 

                          attente douce
 

                          regarder le ciel neuf
 

                    pour attraper
 

                    le nouveau jour
 

                                  trouver ce chemin de  pins
 

                       mais elle avait cette impatience
 

                          des plaisirs

                                              l'impatience
 

                                   en écharpe qui lui tordait le cou
 

                                   et asséchait sa bouche



*photo jeanne 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

jeanne 06/02/2010 06:38


pavan kaul

ta présence me touche
kisses


jeanne 06/02/2010 06:37


morsli

merci pour ce commentaire qui me touche
dans ce matin incertain
nuit noire
je regrette pour mes lampes !!
faut bien voir, sinon c'est le canal
bises et merci


Pavan Kaul 05/02/2010 10:21


Beautifully composed...I like the tone!


morsli 04/02/2010 20:56


Si ton texte m'enchante chère Jeanne (es-tu sûre de vouloir bousculer le temps comme tu l'écris en réponse dans ton com à Tilk ?), notamment avec cette image d'une bouche qui s'assèche
d'impatience, en revanche la photo des lampadaires représente un cauchemar de pollution lumineuse pour les astronomes amateurs dont je fais partie.
Belle plume, comme d'habitude oserais-je dire !
Bises et bonne soirée.


jeanne 03/02/2010 11:59


Gérard

alors ..go into the blue....


  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche