Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 décembre 2010 3 01 /12 /décembre /2010 14:33

 

  d'hiva oa et d'ailleurs 0100-copie-1 arbres brûlés cet été

 

                    il y a un feu

                    il y a la révolte

 

                    qui couvent en moi

tu ne le sais pas

                    je les cache soigneusement

tu aurais peur sans doute

                    sûrement

                    une lave s’écoule de mes yeux____yeux

                    de mon âme

                    de mes pores

                    de mon corps

                    un incendie embrase

                    mon ventre

                    mes seins

                    je me pense fumerolles

                    colère

 

tu ne vois pas

tu ne vois rien

                     je me sens volcan_________volcan

                     en éruption

                     je fais des signaux de fumée 

                     bleutés

                     je crépite_______je crépite___je flambe

                   

tu sens

quelques fois seulement

ma chaleur

 

 

* toujours le lien

* hervé et stéphane toujours otages

* photo jeanne

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Servanne 06/12/2010 09:31


Quelle femme brule en toi, toute la femme et comme c'est juste et comme je ressens bien ton texte ma petite Jeanne C ;)


jeanne 09/12/2010 15:54



sourire ma chère Servanne


c'est un texte un peu ancien


mais qui  tienty encore la route


:o))) je t'embrasse



Gérard. 04/12/2010 22:12


Je passe prendre un peu de chaleur . Bon dimanche


jeanne 05/12/2010 08:11



Gérard


passe passe


je partagerai  toujours



françoisedu80 04/12/2010 12:58


Bonjour Jeanne ,
Rien n'est pire encore qu'un homme qui ne voit rien , qui ne sait pas capter le message subliminal , ce geste qui reste dans l'air , ce regard interrogateur , cette attente muette identique aux
couleurs du ciel l'été , promesses de flamboyance dans les heures suivantes , géiser d'étoiles , brûlures mystérieuses...
Bien à toi .


jeanne 05/12/2010 08:10



françoisedu80


tu sais avec le temps tout s'en va


et l'attente n'est plus l'attente


c'est un temps de vide


bien à toi aussi merci pour ton passage en douceur



Asl& 04/12/2010 11:17


Je souris aux arbres debout...


jeanne 05/12/2010 08:08



oui tu peux


mais ils sont morts debouts


comme de vrais arbres qu'ils sont


je suis certaine qu'ils aimeront



Poétique love 03/12/2010 21:33


vraiment très très beaux.
bonne nuit.


jeanne 05/12/2010 08:07



Poétique love


merci à toi


touchée



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche