Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:02

Photo 1174 9 juillet 2011 photo jeanne 

    

                                                                                                                                         

il marche

il marche

il ne court pas

inutile

il prend son temps

un temps qui n’est plus le temps

il marche dans la fin de nuit

il marche aux premiers cris d’oiseaux

il marche

la nuit s’éteint avec la dernière étoile

il marche à son pas

il marche

cœur lourd coeur lourd

  il marche

seuls ceux qui l’aime entendent ses pas sur les pierres du chemin

il marche encore

à toujours

il marche jusqu’aux bords du monde

jusqu’aux premières lueurs du jour

 il marche

simplement parce que la Vie   VIE             

 

                                                          

                                                                         

         photo 1291920309287-1-0-215x144                                                         

 

                                                      

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Cheval fou (Sananès) 21/07/2011 12:28


Petit marcheur silencieux je prends une bouffée de poésie sur votre blog
Quelle belle lecture de cette marche d’ombre et de bronze
Bonne Californie
Amicalement
jms


jeanne 21/07/2011 13:23



jms


merci pour ces mots


j'espère que la californie sera douce


amitiés



Pavan Kaul 18/07/2011 18:25


A wonderful capture of this lovely sculpture!


jeanne 20/07/2011 15:56



thank you merci merci



Servanne 17/07/2011 08:15


Il marche aux premiers cris d'oiseaux ...

Splendide !

Et moi j'entends son pas de sang, le coeur qui bat, quand il ne lui reste que le coeur pour vivre ...

J'aime t'aime haut ma Jeanne ...


jeanne 17/07/2011 09:11



chère  servanne


tu as entendu oui c'est ce que je voulais


je t'aime aussi douce Servanne-aux-fleurs



Gérard 17/07/2011 00:47


Il marche tellement qu'il maigrit ce Giacometti


jeanne 17/07/2011 09:09



OH !!!!!



gazou 16/07/2011 18:07


J'aime beaucoup l'oeuvre de Giacometti, elle me touche profondément...et ton poème traduit bien ce que je ressens en regardant l'homme qui marche


jeanne 17/07/2011 09:09



gazou


elle touche en moi comme un douleur lointaine


qui pourrait être celle des hommes


il y a cette volonté de marche dans le mouvement j'aime



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche