Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juillet 2010 2 20 /07 /juillet /2010 16:01

 

 

 d'hiva oa et d'ailleurs 0012

 

 

 

        il est des cicatrices

        sur le corps sur l’âme sur le cœur

        qui de s’effaceront  jamais

        comme des mots qui ne peuvent être dits

        ni murmurés

        de peur de les faire revivre

encore plus fort 

        des mots de rêve ou de cauchemar

         à écrire sur un bout de soi

         que l’on plie

         que l’on voudrait brûler

         ou peut être

         en faire un bateau 

         à jeter à la mer mer

         à faire avaler par les vagues

 

         il en est 

qui sont là vivants

qui vous suivent

         qui seront toujours  partie de vous

traces empreintes 

         passé/présent  s'emmèlent

         à vos cheveux à votre peau à vos rêves à vos lèvres

 

 

 

 

                    dis moi

                       où est la mer ?

                              dis moi

                   

                 

 

 

 

 

 

 

*photo jeanne                   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Quichottine en pause à durée indéterminée 13/08/2010 19:15


Il y a des moments où je me le demande...

Mais, pourtant, d'autres moments où la sérénité me fait oublier ces moments de doute et de chagrin.

La mer était sur ta page, et j'ai aimé la voir en photo ainsi.

Bonne soirée, Jeanne.


jeanne 15/08/2010 13:22



Quichottine


il y a toujours des incertitudes dans les relations


un mot de plus, des mots de moins


mais la sérénité est peut être pas bien loin ???


je te souhaite une belle journée



Dom 23/07/2010 23:15


Il est des blessures qui ne s'éffacent jamais
Cicatrices visibles ou invisibles ..pourtant
Elles sont là...
Et toi comme moi le savons.
Je t'embrasse fort, ça aussi tu le sais.


jeanne 24/07/2010 01:04



Dom Dom


oui je te sais là chère toi


à travers nos années


je t'embrasse



Marie 23/07/2010 22:56


Toujours la mer,
Toujours le bleu,
Les souvenirs se mèlent aux écumes marines,
Dans un immortel ballet blanc,
Regarde la vague lente,
Elle ramène le temps d'avant,
en dansant...

Amitiés
Marie


jeanne 24/07/2010 01:03



chère Marie


oui je m'accroche à l'écume à la vague


à ce bleu


je ne sais pas si je veux le temps d'avant...


toute mon amitié



mel-and-tof 23/07/2010 14:20


Bonjour ma douce Jeanne
Les souvenirs nous collent à la peau et rien ne peut les ôter ,si seulement comme tu le dis si bien dans ce perveilleux poême on pouvait les jeter à la mer et qu'elle les engloutisse ,ce serait que
du bonheur
Je ne suis toujours en réglage de mon blog
C’est vraiment compliqué pour tout remettre à notre goût quand on n’est pas informaticien . Je suis près du but mais à chaque nouveau réglage tout est remis en question .
A bientôt ma petite puce !
Gros bisous Méline


mel-and-tof 23/07/2010 14:10


Je ne sais pas si tu as reçu mon commentaire ,je ne le vois pas


jeanne 24/07/2010 01:01



oui Méline et j'ai répondu


bises encore



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche