Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 septembre 2014 7 28 /09 /septembre /2014 17:34
 
 photo jeanne
1-DSC_0183.JPG
 
 
je ne vous dirais pas tout…
 
d’abord je suis certaine que ça ne vous intéresse pas.
 
encore que je vous sais… curieux !
 
et puis autant en emporte le vent, 
mais je veux un vent violent, un plus fort que mon mistral,
je veux un vent venu du fin fond des mers, un vent hurlant du cap...
 
vous savez ce cap dont je ne me souviens plus le nom, le cap ?
 
- oui le cap horn.
 
un fameux cap que ce cap là
 
il en a vu passer des navires
 
il en a vu couler des navires
 
il en a vu pleurer des marins
 
il en a vu mourir des marins
 
c’est ce que pensait angélique,
pas celle des anges, non
une angélique toute simple, la tête toujours un peu ailleurs.
 
elle avait dans le regard tous les bleus, ceux du pacifique, de la méditerranée. Un bleu limpide, profond, un bleu lagon, étrange et pénétrant…
 
le lagon de tétiaora…
 
elle parlait peu angélique.
ses rares mots étaient des diamants, des perles sauvages irisées.
 
elle ne pleurait jamais angélique.
elle savait écouter. 
 
elle...
 
c’était tous les mots que l’on ne m’a jamais dit,
que l'on ne vous a jamais dit.
 
tous ces mots inventés qui naissent au creux des vagues,
au creux des lits,
 
ces mots qui s’échouent sur les plages
 
ceux qui arrivent en sourire aux lèvres des enfants innocents.
 
angélique, corps en silence avançait dans la vie,
elle savait les mystères des nuits d’amour.
 
amour elle aimait ce mot.
 
elle s’en servait comme un cataplasme pour rafistoler, recoudre, réparer les vivants.
 
elle avait, angélique des doigts de fée.
 
Le moindre bout de voile devenait entre ses mains la robe de peau d’âme,
la plus somptueuse, la plus lumineuse des robes.
 
c’est dans cette lumière qui éclaboussait le cap de la bonne espérance qu’angelique, une nuit de non-lune s'est évaporée...
  .    
 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

tilk 03/10/2014 00:04

il me manque le bleu de la méditerranée...
besos
tilk

jeanne 08/10/2014 07:38



le bleu n'est jamais loin


peut être il est en nous ??


 besos



Jipes 29/09/2014 11:25

Très joli ce poème et superbe illustration

jeanne 08/10/2014 07:39



merci Jipes


alors musique !



arlette 29/09/2014 07:53

Belle Douce Angélique Bleue qui tisse des voiles de lumière pour les étoiles afin que leurs éclats ne blessent pas nos yeux
Amitiés fidèle AA

jeanne 08/10/2014 07:40



et nos yeux voient plus loin ?


amities AA


fidèle oui



Henri-Pierre 28/09/2014 23:29

Heureusement le mutisme d'Angélique a fait naître en toi les mots qu'il fallait. Merci Angélique pour t'être tue, merci Jeanne pour avoir dit.

jeanne 08/10/2014 07:41



et merci à toi


de lire entre mes bleus



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche