Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 janvier 2012 4 26 /01 /janvier /2012 17:02

                                       photo jeanne 27407463 p

avec ce temps  qui prend son temps

je ré-apprends

les points de suspensions 

le point final 

les parenthèses

les mots entre les lignes

le silence   des arbres       nus

la colère  la jalousie  la révolte  la tendresse      les rires

sont en moi

j’apprends à me taire

si je sais ne pas être entendue

à calmer l' impatience

à écouter les  maux                                        plus attentive

le souffle de l'olivier quand je le caresse des yeux

la vague sur mes rochers roses

j’apprends à connaître

la fuite des nuages

quand le mistral devient fou

cette douceur d'automne qui n'en fini pas

qui donne

un  bleu différent si différent

l’éclat du cristal sur les murs de la chambre

me raconte

la courbe du temps sur ta peau

tes cicatrices aux miennes

la douceur de l’air sa transparence  

les silences différents

je n’oublie rien

et j’oublie  tout

j’épure le dessin au trait

je navigue du canal à la mer

vers le large bleu et ton sourire

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

françoisedu80 30/01/2012 12:11

Bonjour Jeanne ,
Tes grains de sable glissent entre les doigts
glissent les mots velours dans l' air du temps
celui qui nous apporte la plénitude d'un sourire
et cet éventail en maquillage égyptien autour des
yeux , celui qui raconte les siestes ,les envies ,
les longs soupirs ,dans les fumerolles d'une tasse de thé .
Ne renverse pas trop vite la clepsydre...
Je t'embrasse

jeanne 31/01/2012 06:21



ce temps


que je ne mesure pas toujours


il se joue de nous


tantôt rapide


tantôt tortue !! non j'arrête tout !!!!


je t'embrasse belle  belle journée



gazou 29/01/2012 16:59

oui, je reçois tes réponses...bonne soirée, Jeanne!

Korielle 29/01/2012 13:53

Le temps coule vers demain, il innonde les souvenirs des jours anciens...
Chaque aube est à renaitre, chaque jour à recomposer...les heures sont des nomades.
Bon dimanche ma chère Jeanne, je me remet doucement, je t'embrasse

jeanne 29/01/2012 16:39



le temps est un voyageur qui prend ses marques


les siennes


et nous les nôtres


nomades les heures j'aime oui


je t'embrasse korielle



mel-and-tof 29/01/2012 08:08

Bonjour ma douce Jeanne
C'est vrai on a plus le temps de rienet encore moins de fignoler,j'adore ton poême car tu tu agis comme cela, tu es une grande "sage"
Je te souhaite ma puce un bon dimanche
Gros bisous
Méline

jeanne 29/01/2012 16:35



il faut prendre le temps


même de le gaspiller


être le maitre d'oeuvre ?


je t'embrasse Méline



Pâques 28/01/2012 20:00

J'aime tes mots, je prends le temps de les laisser vivre dans ma tête, sans parenthèses :-)
Bon week-end !

jeanne 29/01/2012 16:34



plaisirs de te lire


avec ces mots là


merci  Marcelle


je souris  de plaisir !!!!



Maria-D 28/01/2012 09:29

Ah ! ce temps qui n'est rien d'autre que ce que l'on en fait.

Bon jour jeanne

jeanne 29/01/2012 16:32



tu as raison


Maria


ce temps qui semble élastique


ce temps qui reste et qui est la belle inconnue


belle fin de soirée maria



marine D:0019: 28/01/2012 08:28

Souvent nous naviguons à vue, avec de belles visions bleues , des ombres, du brouillard, des questions, des révélations, selon les jours...

jeanne 29/01/2012 16:33



et même quand nous avons la vue


o combien partielle de ce temps


il nous étonne encore



tilk 28/01/2012 00:12

et bien moi je prends le temps de revenir te lire
et j'aime ça
besos
tilk

jeanne 28/01/2012 07:13



merci amigo et besos


hoblo un poquito espan! !!!!



lechantdupain 27/01/2012 22:16

Voilà un ensemble bien réussi et qui habille bien la nudité du temps ;) Je t'embrasse Jeanne !

jeanne 28/01/2012 07:13



cher JJ ce temps où l'on se pose


avec légèreté


nous file nous habille


je t'embrasse !



© Jack le poétiste 27/01/2012 19:08

Bonsoir Jeanne,

------------------------------------------------

Une belle vague de mots bleus tout empreints du temps qui passe, de celui qu'on oublie et celui qui est fort de l'instant. D'ailleurs, il est là, dans notre main, occupé à s'écrire avec le bleu de
notre coeur.

Merci pour cet instant, avec toute ma tendre sympathie, Jack le poétiste.

jeanne 28/01/2012 07:11



ce temps qui nous joue des tours


qui s'affole


se ralantis'expense


se dissout


merci à toi pour le voyage des mots



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche