Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 08:23

    photo jeanne                                                                                                                      

  1-DSC_0185.JPG

un lit     comme      un radeau

dérive

l’esprit s’embrume

au vertige

un corps prends la fuite

tombe

se vide de toutes substances

aspiré par le vide

sombre

se coule dans les rêves

dans  le silence qui existe entre les bruits

de nuit 

quand la pluie pleure

et que la lune se démasque

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

arletteart 08/03/2013 20:51

Entrer dans la quatrième dimension
Juste au moment où tout sombre
Espace d'un rêve éveillé

jeanne 09/03/2013 06:10



oui ce  moment


qui est ni l'éveil


ni le sommeil


où l'on plonge



Edmée De Xhavée 08/03/2013 13:26

Est-ce un lit d'amour, de mort ou de sommeil? Au fond tout se réunit un peu... Mais qu'il est beau ce lit. On y sombre... quelque part!

jeanne 09/03/2013 06:11



oui tout ce mélange


on plonge vers l'inconnu


on tombe


 



Pâques 07/03/2013 18:41

Le radeau dérive sur la mer des songes...
Quand le jour fait naufrage dans l'océan de la nuit.
Belle illustration !

jeanne 09/03/2013 06:12



ce moment étrange


où l'on voudrait s'accrocher...


à rien



lechantdupain 06/03/2013 20:28

Que tes rêves volent comme une plume légère aux vents de la nuit... Je t'embrasse Jeanne !

jeanne 09/03/2013 06:15



merci merci


qu'ils volent qu'ils s'envolent


je t'embrasse JJ



Quichottine 06/03/2013 11:51

Profitons de chaque instant, même de celui-ci, que d'habitude je n'aime guère... Je voudrais parfois ne pas avoir besoin de sommeil.

Merci pour ce très beau poème.

Passe une douce journée.

jeanne 09/03/2013 06:17



je comprends ça !!


 juste pour attendre le jour tout neuf


beau jour



JMS* 06/03/2013 08:25

Avec l'apport de Massenet, Karajan et du philharmonique de Berlin... c'est l'extase.

Jeanmi 06/03/2013 06:59

Mon canapé certains soirs devient une péniche, sur laquelle je descends des fleuves de rêves éveillés...

jeanne 06/03/2013 07:53


j'ai vu passé sur les eaux tranquilles du rêves des péniches j'ai reconnue la tienne étrange péniche


Gérard 05/03/2013 22:11

tiens tiens le bleu se galvaude avec d'autres couleurs

jeanne 06/03/2013 07:54



mes bleus ne sont pas sectaires tu le sais bien !



gazou 05/03/2013 08:48

un lit comme un radeau...comme j'aime cette image
et comme je veux bien me couler dans le silence qui règne entre les bruits...
Bonne journée Jeanne!

jeanne 06/03/2013 08:11



un radeau à la dérive


qui nous emmène


et nous sombrons


merci


belle journée aussi


merci



  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche