Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 novembre 2009 7 01 /11 /novembre /2009 20:23

 


gabriel avait compris que léna cherchait en elle des gestes d’amour, les plus enfouis
 elle voulait un amour total, sans limite, sans tabou  qu’il faudrait débusquer avec tact avec douceur.


je savais qu’elle aimait le cuir, son odeur, sa douceur sensuelle, son crissement sous les doigts,

le cuir sur elle,  le cuir pendant l’amour.

je savais qu’elle était prête à aborder tout un espace de fantasmes qui étaient profondément ancrés en elle.

je sentais confusément qu’elle avait les mêmes

que moi, appartenance,  soumission,  domination,

 matières fauves et  passion.

je le sentais.

je le savais.

elle ne voulait se donner corps et âme qu’à un homme qu’elle aimerait follement.

je voulais être cet homme.

j’avais compris qu’elle aimait l’amour, ces corps à corps d’odeurs, de transpiration, de fougue, de jouissance.

 avec les années elle s’était donnée parfois par dépit par jeu,

à des  hommes qu’elle n’avait pas toujours aimés.

je la savais éprise de liberté jusqu’au vertige…

liberté d’amour

liberté de mots

liberté de gestes

liberté d’âme

 

nous devions nous revoir bientôt…

j’en était excité impatient  un peu inquiet.

nos premiers flirts n’avaient jamais débouché sur un corps à corps passionnel, même si le désir était là depuis longtemps,

si longtemps…

nous nous  donnions rendez-vous pour la première fois, enfin.

je savais déjà que ce ne serait pas une rencontre ordinaire,

quelque chose de magique nous unissait depuis toujours

et chacun de nous le savait

mais peut être que nous repoussions notre vraie rencontre pour cette raison : ce déraisonnable qui était en nous…


* photo jeanne 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

jeanne 12/11/2009 16:56


Pavan Kaul

encore merci pour vos mots
qui traversent les mers


Pavan Kaul 03/11/2009 16:04


Great angle on this superbly observed shot...well done!!


jeanne 03/11/2009 15:01


Sof

on repousse
et après
il faut y aller
sinon rien ne veut rien dire
merci encorede tes passages


jeanne 03/11/2009 14:58


Asl&

merci à toi la douce belle gentille
***


jeanne 03/11/2009 14:58


toi
depuis si longtemps
depuis..
a long time


jeanne 03/11/2009 14:57


Gérard

sourire
sans doute !!!!


Sof 03/11/2009 14:28


Ton texte est superbe.... repousser les choses car on a peur de les vivre, peur qu'elles ne soient pas comme dans notre imagination


Asl& 02/11/2009 18:49


La photo est magnifique…Ceci dit je prends le temps aussi de lire les mots …
Certes je cligne un peu de l’oeil en lisant le texte vers le haut, mais c’est toujours la souris qui a le dernier mot !
Et c’est une belle écriture…


Moi 02/11/2009 18:15


oui nous repoussions ce moment ultime
cette première rencontre
pour l'indécence qui déjà nous envahissait
ce désir né depuis si longtemps
pourrait s'affirmer pleinement...


Gérard Méry 02/11/2009 15:46


La tension est à son comble, l'embrasement semble imminent !


  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche