Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 octobre 2009 3 21 /10 /octobre /2009 09:18

 

léna a quitté « son » lycée

le bleu suffocant du ciel

le face à face avec les îles

les pins majestueux qui partaient à l’assaut des collines
les arbousiers aux fruits d’automne rouges et aigrelets
la salsepareille qui s’accroche à vous, qui ne veut pas vous laisser partir par peur de grande solitude

des amitiés solides construitent à l’internat.

 

dans cet autre ville,

une ville froide , humide de fontaines, de début d’hiver

 elle traîne les pieds dans les feuilles mortes qui tapissent sa route,

ses nouvelles compagnes sont « bourgeoises »

Dans « son «  lycée elle avait découvert, avec des amies communistes, la non-existence de dieu le combat des hommes : bouleversement d’âme qu’elle cultiverait

 

Aujourd’hui ses cours se terminent à 15h, elle sort, descend le cours, passe devant les bars…

une voix  appelle son nom

arrêt du cœur

de l’esprit

des yeux

léna se fige rougit s’approche

émotion

lui moi

quelques années s’effacent

nouveau décor

elle retrouve gabriel toujours présent dans son âme dans ses gestes les plus anodins les plus ordinaires
 

léna des années plus tard était toujours aussi désirable excitante

mon désir pour elle était intact comme si je l’avais quitter la veille

si plus jeune je lui imaginais des amants fictifs depuis elle avait fait des conquêtes

pierre était passé par là

et sans doute d’autres qui venaient rassurer léna de son pouvoir de séduction de l’amour qu’elle suscitait autour d’elle

léna avait ce besoin de se sentir aimée

 

je savais que la posséder supposait lui apporter toute mon âme tout mon amour et bien au delà

je savais que je devais lui appartenir

me donner corps et âme pour la séduire totalement

j’étais prêt à inventer pour elle un amour sans limite

je percevais chez  elle un désir d’amour non conventionnel

un désir de soumission à un homme mêlé à une liberté totale

un paradoxe que je comprenais bien



* photo jeanne 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

thami 27/10/2009 11:59


Le bonheur tronqué, la joie rabougrie, les rêves rabat-joie, les couleurs rabattues, la vie peau de chagrin comme les ailes d'un oiseau sans corps ni tête...
Un point de vue éclairant sur notre actuelle condition humaine!
Bonne journée lumineuse!


jeanne 26/10/2009 14:51


Thami

à paris
dans une vitrine
une seule ...


jeanne 26/10/2009 14:50


Pavan Kaul

one more time thank you !!!!!


jeanne 26/10/2009 14:49


Joel

c'est celle de cendrillon
partie en courant
aux derniers coups de minuit


jeanne 26/10/2009 14:48


jl30

merci
et c'est vrai que la chaussure....


jeanne 26/10/2009 14:47


Gérard

bien sûr
les héroines ne meurent pas ...
léna si je crois


jeanne 26/10/2009 14:45


AURORA

double voix parfois
merci encore pour...


jeanne 26/10/2009 14:44


Asl&
quel mot ???
sourire


jeanne 26/10/2009 14:43


saadou

un peu molle la ma deleine !!
mais ça va


jeanne 26/10/2009 14:43


Gérard
hors tout
tout hors !!!


  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche