Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2009 2 01 /09 /septembre /2009 05:54



" … 5h du matin, encore un jour tôt, une nuit courte, sans rêve.
Léna s’était endormie encore avec ses mots pleins la tête.
Elle ne l’avait pas eu au téléphone, elle l’avait coupé sans doute,
Dans sa lettre du matin  elle disait qu’elle s’était sentie vide d’elle...
 Elle demandait, re-demandait : Est-ce que tu m’aimes ?
Oui elle l’aimait, dans une relation étrange, elle l’aimait. 

Dans ce noir de nuit encore,
devant son café elle avait honte  d’elle, c’était une fulgurance qui emportait quelque chose qu’elle n’aimait pas, où elle se perdait, un vieux manteau de peaux usées, trop lourd, qui paralysait ses rêves.
 
Elle pensait à lui.

Léna revendiquait sans en avoir le droit, quelque chose dont ce matin elle avait un peu honte.
 
Moralement elle n’avait aucun droit,
la morale sur le droit ?
 L’amour sur l’amour ?

Elle qui  aimait tant la liberté...
 
Peut être que ça ne durerait pas,  ce sentiment nouveau, alors, elle s’était vite mise à  fixer les mots avant qu’ils ne lui échappent.
 Les mots étaient libres eux.
I
ls avaient leur propre vie.

Entre café et songes, elle écrivait.
 Là...
 Léna  sentait comme une culpabilité,
une verrue malsaine qu'elle grattait sans cesse.

 
  Elle voulait imprimer les mots, les mettre en rouge sang sur papier de soi

Léna se demandait pour la première fois quel était son droit, ses droits
Elle n’en avait aucun et au nom de l’amour qui méritait un grand A,
elle se dit qu’elle avait perdu une partie de ses rêves de liberté. Sa liberté.

Elle comprenait peut être, enfin  qu'elle n’avait aucune revendication à faire, à dire, à exiger
Elle se jurait d'être différente
C’était arrivé comme ça dans le matin noyé de nuit…
Léna  aimait...

Elle avait un goût de victoire sur le coin de son sourire...

Sur le chemin, elle écrasait une tige de fenouil, respirait l'odeur de l'anis, celle de sa petite enfance à la campagne. long temps

Elle venait d'ouvrir une porte
celle de sa liberté..."







* photo jeanne 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

jeanne 04/09/2009 12:44

Saadou
oui je sais que tu sais
je cale la porte !!!!!

bises-madeleines

saadou 04/09/2009 02:18

tu sais que je comprends et ce que représente cette liberté;
garde cette porte bien ouverte

jeanne 03/09/2009 13:16

Petitlouis

on voudrait que l'amour ne soit que bonheur
mais bon...

jeanne 03/09/2009 13:15

Sof

bienvenu dans mon blog
heureuse que ses mots te plaisent..
à bientôt

jeanne 03/09/2009 13:14

asl&

oui il ya la vie, avec tout
tout ce qui fait cette P... de vie

***

  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche