Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 07:51
photo jeanne

photo jeanne

 

Candide suivait la réunion, d'un œil, d'une oreille distraite...,

dehors l'automne, sa saison préférée tardait, les arbres gardaient encore leurs feuilles, le roux se faisait rare, la sève était encore haute

elle se sentait amorphe cet après midi là, la sieste lui manquait.

elle avait pris cette habitude depuis peu, même si elle ne dormait pas, elle se détendait, elle se détendait était le mot exact.

ses os prenaient une nouvelle forme, tenus par des muscles relâchés,

elle se regardait d'un nouvel œil.

elle rêvassait,

la mer lui manquait

le bleu de l'île lui manquait

la galère glissait

juste le bruit des rames fendant l’eau régulièrement

une mécanique bien huilée

une galère de vacance

sans chaîne

sans fouet

sans roulement de tambour

les voiles se gonflaient

le vent d'autan pensait elle

il apportait une odeur écœurante d’œillets

pourtant elle avait souvenir d'aimer les œillets,

les rouges tout particulièrement

les gens autour d'elle, autour de la table n’existaient pas, ou si peu

il parlaient dans une langue inconnue aux sonorités douces

tout était douceur

les gens ne parlaient pas

ils ronronnaient dans un vocable d'une rondeur extrême qui lui rappelait les dunes

ces dunes mouvantes qui au soleil couchant se mettaient à vivre

Candide revivait ces instants de désert rouge

ces instants de sable crissant sous ses pieds

quand la chaleur s'estompe et qu'elle se prenait à espérer

Soprano n'avait plus sonné de nouvelles, son numéro de téléphone aux abonnés absent

elle savait qu'il s'éclipserait un jour

il ne vivait que pour ces éclipses

il pouvait revenir comme si le temps s'était suspendu

sans explication

quoi dire d'ailleurs

Soprano était un feu follet, il fallait le comprendre ou passer son chemin

Candide toute détendue souriait

peut être un peu béatement, car Gabriel sa droite lui donna un léger coup de coude la réunion s'éternisait, elle réprima un bâillement

 

- chers amis le CAC ne va pas s’écrouler

 les importations de la chine,,,,

 

et Candide, elle, s'en foutait

 

     

    Partager cet article

    Repost 0
    Published by jeanne
    commenter cet article

    commentaires

    tilk 29/12/2016 21:54

    quel ,plaisir de me premener sur tes pages...
    muchos besos
    et bonne année
    tilk

    jeanne 31/12/2016 16:28

    muchos besos belle année à toi aux tiens
    besos

    Pâques 18/12/2016 20:50

    J'ai ce don depuis l'enfance, je m'évade....
    Cela fait un bien fou ;-)

    jeanne 31/12/2016 16:27

    oui c'est exaltant parfois
    juste un peu, pas loin de la mélée
    pas loin
    s'évader est le mot
    amicalement

    arlette 26/11/2016 09:08

    la brise dans les herbes folles éloigne les nuages grincheux
    Amitiés Atlette

    jeanne 28/11/2016 08:41

    sourire
    quelle belle image !!!!
    amicalement
    jeanne

    Edmée De Xhavée 21/11/2016 09:29

    Oui, heureuses les Candides qui savent comprendre les bienfaits de la détente et s'en faire cadeau... J'aime ta description des gens qui ronronnent dans un autre vocable. Entendre les voix et leur musique et n'avoir pas envie de savoir ce que ça veut dire...

    jeanne 28/11/2016 08:40

    parfois passer au dessus de la mélée
    regarder juste un peu plus loin
    faire la sourde oreille
    n'écouter que le vent et la mer
    se remplir de bleu
    merci Edmée

    gazou 21/11/2016 08:13

    Parfois, la seule chose à faire, c'est de se détendre maisil ne faut pas que ça dure trop longtemps

    jeanne 21/11/2016 08:20

    gazou

    le temps qu'il faut
    le temps nécessaire !!!
    et ça peut durer ...

    • : Le blog de jeanne
    • Le blog de jeanne
    • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
    • Contact

    Recherche