Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 novembre 2015 1 23 /11 /novembre /2015 07:38


 


vendredi 13, je suis chargée d'animer notre atelier « d'écriture sauvage » le sujet que je propose à 14 heures :

« quand le sage réfléchit, le diable réfléchit aussi"

 

était-il sage, était-il humain, était il ? il ne savait pas trop qui il était,

il avait sous les yeux un livre ancien, un livre écrit en lettres d'or

il déchiffrait mais il comprenait pas tout, ça parlait de loi,

de choses à faire ou à ne pas faire …

qu'en savait-il lui ? qui lui avait donné la consigne ?

 

plus loin, l'ange gabriel se moquait bien de tout cela, sur son rocher, il était retourné à ses occupations... occupations ?

vite dit. gabriel ne faisait rien ou si peu que cela revenait au même,

il comptait les moutons  dans la plaine,

il lorgnait la bergère.

une belle femme drapée dans une robe couleur de sable, c'est pour cela qu'il avait du mal à la suivre du regard, elle se confondait avec la dune mouvante.

il l’entendait chanter appeler ses moutons, sa voix arrivait jusqu'à lui, il se disait qu'il faudrait se décider à lui parler.

mais il avait le temps, il n'avait que cela,

le temps une éternité à ne rien faire …. et ça lui plaisait.

l'autre regardait aussi la plaine, les nuages, le vent (l'autre pouvait voir le vent) ne voit pas le vent qui veut.

en regardant plus attentivement, gabriel voyait une femme derrière un massif de cyste

une femme qui regardait l'autre. il ne rêvait pas, elle surveillait l'autre...

l'autre ne voyait rien, fixé sur son vieux livre.

des phrases incompréhensibles, il ne comprenait rien

- "tu ne tueras pas" cela lui semblait évident, car l'autre ne faisait jamais le mal,

la femme eut un sourire, agita ses bras, roula les yeux vers une cité que gabriel ne voyait pas.

au ciel montait une épaisse fumée noire, les armes crépitaient.

la femme riait,

comme les hommes sont prévisibles, et fou et imbéciles et cruels.

se tuer semble être un de leur passe-temps préférés,

qu'ils crèvent alors !!!!

sur le vieux livre, une autre phrase attira son attention

« tu ne convoiteras pas le bien d’autrui »

quel idiot avait pu pondre cette ineptie ? elle se tordait de rire,

elle actionna un bouton de son Ipad

la terre se mit à trembler,

la montagne s'écroula, laissant place à des hommes en noir,

blindés, bombes

décidément elle s 'amusait beaucoup …

 

que disait la 3eme phrase ?????

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

Henri-Pierre 09/12/2015 17:10

Émotion sans mots...

jeanne 10/12/2015 08:34

juste un pré-senti

  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.." MES PHOTOGRAPHIES NE SONT PAS LIBRES DE DROITS
  • Contact

Recherche