Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2015 7 29 /11 /novembre /2015 06:00
photo jeanne

photo jeanne

d'ici ce que j'aimais le plus

c'était la lumière, celle qui venait de loin

la lumière intemporelle

celle qui inonde

celle qui renverse,

celle qui peut vous briser de son éclat

la lumière qui au petit matin se diffuse

s'éffiloche sur la colline 

cette lumière  si peu sûre d'elle encore qu'elle semble hésiter sur les couleurs

les roses les violets sombres les gris noirs se mélangent

elle force la nuit

elle bouscule les quelques nuages qui se laissent faire

se laissent porter par la brise qui arrive

comme j'aimais ces matins-tôt

quelques barques rentraient au port

bruits de moteurs essouflés

cris des gabians-voleurs qui piquaient la mer inlassablement

l'odeur n'était jamais la même

algues pourrissantes

odeur de mazout d'essence

peut être aussi se répendait une odeur de jasmin...

était-ce du jasmin ?

je prenais tout

tout s'infusait en moi

s'accumulait en strates

en couleur

en brillance

je prenais

j'absorbais

je retenais comme un avare ces sensations

je voulais ces jours

tous ces matins

s'il était possible je serai allé les voler

mais vole t-on ce qui n'est à personne

ce qui se peint tous les matins à vos yeux ?

il suffisait d'être là

dans le silence des vagues

dans le tumulte des vagues

de s'ouvrir entièrement

je tricotais des souvenirs de lumière

d'odeurs

ils étaient là

à jamais

parfois un cri un éclat me ramenait ici

elle était vivante ma plage

palpitante ou assoupie

mais en moi profondemment ancrée

je pouvais où que je sois respirer les algues ou le jasmin

cligner des yeux devant la lumière qui ne demandait qu'à briller

qu'à m'inonder à nouveau

cette lumière m'aidait à vivre

quand les temps se faisaient plus obscurs

quand le noir essayait de m'absorber

elle était gagnante toujours en lueur douce

prenait sa place

s'expensait

et moi j'en vivais goûlement

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by jeanne
commenter cet article

commentaires

jeanne 13/12/2015 08:39

Bonjour Arlette
bleuitude un mot offert
que j'ai fais mien
qui me va,
qui fait souffrance légère ? ?
beatitude me va
je souris Arlette
suis allée voir la définition !!!!!!!!!!!!!!!!
amitiés oui aussi

Arlette 13/12/2015 07:17

Bleuitude..."Les béatitudes de Jeanne " je fais souvent ce parallèle en te lisant et cette image comme un inconscient est troublante de toutes les souffrances
Amitiés vers toi
Arlette

Henri-Pierre 09/12/2015 17:23

Mots intenses et lumineux en lumières intenses.
L'intensité de la lumière ne parvient pas à dissiper la diffuse inquiétude qui transpire
du mur peint.

jeanne 10/12/2015 08:29

sur un mur de Paris
juste avant le 13,
peut être qu'il y a en nous
quelque part
une crainte diffuse de perdre
mais aussi un courage immense qui est en nous
profondément ancré
merci ami

tilk 02/12/2015 00:33

c'est un immense plaisir de te retrouver
une fois encore j'ai été captivé par tes mots
(même si à cause de mes problèmes j'ai mis 2 jour a les lire)
muchos besos mi amiga
tilk

jeanne 10/12/2015 08:26

je n'étais pas loin
j'ai eu à faire avec mes photos
mais je suis là
c'est beau ce que tu fais avec ta mère, très beau
besos

Hécate 01/12/2015 10:29

Bonjour....ce texte me semble bien beau ,mais je peine à lire l'écriture bleu foncée sur le fond sombre (mes yeux...).

jeanne 01/12/2015 12:37

Hécate
voilà plus clair !
bonne lecture !!!

  • : Le blog de jeanne
  • Le blog de jeanne
  • : ... "mes seules certitudes sont les fleurs de l'amandier... la mer son rivage et les constellations d'étoiles.."
  • Contact

Recherche